Home / Actualités / Immobilier : le MIPIM ouvre ses portes aujourd'hui à Cannes

Actualités

Immobilier : le MIPIM ouvre ses portes aujourd'hui à Cannes

Le MIPIM (Le Marché International des Professionnels de l'Immobilier) s'ouvre mardi 10 mars à Cannes. Il réunit les acteurs les plus influents de tous les secteurs de l'immobilier (bureaux, résidentiel, commerces, santé, sport, logistique et industriel), offrant un accès inégalé aux plus grands projets de développement immobiliers et aux sources de capitaux à l’international. Pendant une semaine, les participants vont échanger sur les mutations de leur profession, avec cette année un gros plan sur la "ville intelligente", la ville connectée. Sa 26ème édition se tiendra à Cannes, du 10 au 13 mars 2015.

 


La ville intelligente, c'est la traduction de "smart city" en anglais, comme il y a les smartphones, les téléphones intelligents.
Ces villes de demain entendent mettre à profit les avancées technologiques pour répondre aux besoins des institutions, des entreprises et des citoyens. A première vue, cela peut apparaître comme un concept fumeux, mais c'est une véritable révolution numérique qu'il faut anticiper dés aujourd'hui pour ne pas prendre de retard. Des villes ont déjà beaucoup investi dans cette voie.


Quelques exemples


A la base, tout repose sur l'utilisation de ce que l'on appelle le Big data, la masse volumineuse de données informatiques recoupées entre elles et qui donnent des informations précises et convergentes sur tel ou tel secteur d'activité, pour améliorer l'habitat, la fluidité des transports, optimiser l'environnement, etc…
Derrière le Big data il y a l'Open data : l'ouverture et l'échange de ces données, notamment par les administrations publiques au service du privé, ce qui suscite un vif débat autour de la confidentialité. Mais le mouvement est inéluctable.
Les exemples : sans aller cherche bien loin, on peut citer Lyon. Le Grand Lyon favorise les entreprises qui s'engagent dans cette voie. Et puis Paris. Dans ses appels d'offre, la ville impose désormais des clauses d'open data aux entreprises qui postulent pour les marchés publics.


Nombreux exemples à l'étranger


Concrètement, à New York, le recoupement des données des agences immobilières et de l'administration sur les immeubles et logements inhabités a permis aux services municipaux de chasser les rats de certains quartier (la dératisation digitale en quelque sorte).
Idem pour les incendies... le taux de sinistralité a été fortement réduit grâce à de nombreuses informations recueillies en amont et qui permettent de faire de la prévention.


De lourds enjeux économiques


Les villes connectées, c'est évidemment une source d'économies en tous genres mais aussi vecteur de business.
On voit naître des tas de PME qui veulent profiter de ces opportunités.
Les investisseurs étrangers ont bien compris cet enjeu en France. Le groupe américain CISCO, spécialisé dans les serveurs informatiques, va investir 100 millions de dollars (plus de 90 millions d'euros) dans des start-up françaises.
Cisco vient de signer avec l'Etat français une convention en ce sens. A la clef, quelques projets industriels, la création d'une smart-city quelque part dans l'hexagone ainsi que la formation de 200.000 personnes en trois ans.
Nous ne sommes qu'au début de cette grande aventure.


Pour plus d'informations, rendez-vous sur : http://www.mipim.com


Retrouvez cet article sur : http://www.franceinfo.fr/emission/le-decryptage-eco/2014-2015/immobilier-le-mipim-ouvre-ses-portes-cannes-10-03-2015-08-14